afa
AFA
Imprimer

Colombie : une application stricte du « principe de subsidiarité » par les autorités

L’ICBF ainsi que les IAPAS appliquent strictement le principe de subsidiarité donnant l’unique priorité aux familles colombiennes candidates à l’adoption. Les enfants confiés à l’adoption internationale sont ceux pour lesquels AUCUNE solution n’aura été trouvée par les services de protection de l’enfance colombiens auprès de leur famille ou auprès d’une famille colombienne candidate à l’adoption.

L’allongement de l’attente annoncé par les autorités colombiennes lors du déplacement de Béatrice BIONDI, Directrice Générale de l’AFA du 21 février au 1er mars 2013, persiste. L’avancée de l’ensemble des listes d’attente reste fortement ralentie. Certaines ont même cessé d’avancer depuis de nombreux mois. L’attente des candidats à l’adoption peut atteindre et même dépasser les 5 années pour de nombreuses tranches d’âge.

Les familles ayant un dossier en attente auprès d’une régionale de l’ICBF sont également impactées par l’augmentation de la période d’attente car ces dernières voient leurs dossiers rester 1 an ou plus au sein d’une régionale. Par ailleurs, en fonction du nombre d’enfants adoptables à l’international dans les régionales, ces dernières peuvent décider de renvoyer certains dossiers à l’ICBF central afin d’être transférés auprès d’une nouvelle régionale.

L’AFA rappelle que :
- Le 6 juin 2013, l’ICBF a pris la décision de suspendre la réception des candidatures étrangères concernant l’accueil d’enfants de moins de 7 ans.
- Actuellement, les projets d’accueil concernant des enfants de 9 ans et plus et/ou des enfants à besoins spécifiques peuvent aboutir dans un délai raisonnable.



Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :
- Le nombre d’adoptions pour 2013
- La situation des listes d’attente en Colombie au 20 Septembre 2013
- La liste d’attente de l’ICBF du 23/10/2013